La rentrée, une période favorable aux emprunteurs

À la différence de la période estivale, la rentrée reste le meilleur moment pour finaliser des projets de rachat de crédit. Les dossiers se concentrent majoritairement sur les crédits immobiliers effectués par les emprunteurs.

Des conditions propices à la rentrée

Aujourd’hui, la baisse du taux se poursuit successivement mois après mois en affichant un coût réduit du crédit. La réduction affiche des recours au cours du mois d’août et les spécialistes prévoient encore des barèmes inédits pour cette rentrée. Après les événements au Royaume-Uni et le niveau actuel des OAT 10 ans de la France, cela laisse penser une énorme baisse des taux immobiliers pour la rentrée 2016. En conséquence, les établissements bancaires vont jouer de la concurrence en proposant des offres alléchantes convenant aux prêts (immobilier, consommation) afin de séduire de nouveaux clients et atteindre des objectifs plus ambitieux. De plus, le marché affiche un grand nombre de concurrents n’ayant pas obtenu des résultats commerciaux satisfaisants tout au long de l’année 2016. Ces derniers ont, donc, décidé de faciliter les critères d’octroi, une opportunité destinée aux éventuels acheteurs et ceux qui souhaitent racheter leurs encours.

Rachat de crédit très attractif pour les crédits récents

Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi intéressants, voilà une occasion de faire racheter son crédit immobilier en vue d’en profiter. D’ailleurs, le propriétaire a la possibilité de solliciter les services d’une autre banque et concrétiser le projet concernant son financement à l’habitat. Toutefois, l’opération bancaire convient parfaitement aux encours naissants conduisant à un rachat de prêt très attractif. En France, les encours immobiliers sont généralement à taux fixe et lucratif, ce qui signifie que l’emprunteur rembourse d’emblée les intérêts de l’emprunt. Le rachat de prêt devient une transaction à part entière en bénéficiant des meilleures offres existantes.